Palmares 2002
  • Prix du Président de la République
  • In Honorem
  • Hommage
  • Grand Prix Parole enregistrée et Création radiophonique
  • Grand Prix de littérature musicale
  • Grands prix du Disque et Audiovisuels
  •  
    Coups de Coeur Prix des Lycéens Forum Accueil
    1998 1999 2000 2001 2002
    [  G r a n d s   p r i x   d u   D i s q u e   e t   A u d i o v i s u e l s  ]

    Henri Dutilleux : Tout un monde lointain

    3 strophes sur le nom de Sacher
    Tout un monde lointain
    L'arbre des songes

    Truls Mork, Renaud Capuçon, orch. philh. de Radio France, dir. Myung-Whun Chung

    Virgin 7243 545502-2

    trouver le cd sur Amazon

    Superbe disque que cet album consacré à trois oeuvres majeures (Tout un monde lointain ?, Trois strophes sur le nom de sacher, L'arbre des songes ) d?Henri Dutilleux par Truls Mork ( violoncelle ), Renaud Capuçon ( violon ) et les membres de l'Orchestre philharmonique de Radio France, tous placés sous la direction ( très claire ) de Myung-Whun Chung.

    Né en 1916, Henri Dutilleux a traversé les décennies avant-gardistes et les vogues esthétiques avec une jeunesse d?esprit sans ambiguïté et une lucidité exemplaire. Grand Prix de Rome en 1938 pour sa cantate « L'Anneau du roi », il a ensuite occupé une place importante à la Radio française entre 1945 et 1963, étant chargé d'illustrer musicalement les émissions littéraires ou théâtrales. Au début des années 1960, il a écrit qu'« en art, tout est toujours remis en question. Une position esthétique déterminée ne se justifie pleinement que par l'époque à laquelle elle se manifeste. Un artiste, si génial qu'il soit, n'a jamais raison une fois pour toutes. Il a surtout raison par rapport à lui-même, à son oeuvre ». A partir de 1963, il ne s'occupera plus que de sa propre composition, écrivant une musique rare et pure, chargée à la fois de mystère et de magie. Alors, tour à tour, les écrivains et les peintres vont être intimement questionnés ou originalement visités ( de Charles Baudelaire à Vincent van Gogh, son oeuvre sera irriguée de muses complémentaires ). Longuement travaillé à la table ( « il ne se résigne qu'au chef d'oeuvre » écrit le musicologue Jean Roy ), son catalogue qui ne compte fatalement que peu d?opus, sait jouer sur les fines couleurs orchestrales ( nocturnes et méditatives ) ainsi que sur le rôle insolite des parties solistes.

    Poétiques à souhait, les oeuvres d'Henri Dutilleux comportent titre et sous-titres évocateurs, comme en témoignent le Concerto pour violoncelle et orchestre en cinq mouvements, baptisé Tout un monde lointain à écrit d'après un vers de Baudelaire ( 1970 dédié à Mstislav Rostropovitch ) et celui pour violon et orchestre en quatre mouvements émaillés d'interludes, répondant au doux nom de L'arbre des songes ( 1985 - dédié à Isaac Stern ). Ainsi, dans ces pages concertantes se croisent les vertus de la liberté et de l?énigme, de l'onirisme et de l'extase. Entre ces deux monuments dédiés aux cordes frottées, les Trois strophes sur le nom de Sacher ( 1976-1982 ) montrent un solo pour violoncelle fondé sur la transcription en notes des lettres du nom suisse : S ( mi bémol ), A ( la ), C ( do ), H ( si ), E ( mi ), R ( ré ). En 1989, le compositeur dédiera également Mystère de l'instant au chef d?orchestre et mécène Paul Sacher. Olivier Messiaen écrivait en 1991 : « Henri Dutilleux est certainement un des grands compositeurs français de notre temps. C'est avec admiration que je salue en Dutilleux un véritable musicien, un poète, et surtout un maître de l?orchestration et de la forme ! ». Au-delà de toute espèce d'insignifiance, ce disque ne peut que corroborer le jugement avisé de l?auteur des Oiseaux exotiques. Bravo à l?équipe Mork / Capuçon / Chung pour l'extrême lisibilité des différentes couleurs et humeurs instrumentales demandées par Henri Dutilleux.

    Pierre Albert Castanet

    Récompense :
     Coups de coeur Musique Contemporaine 2002 ( automne )
     Grands prix du Disque et Audiovisuels 2002
    Conception graphique et développement : © Nicolas BERNARD